Retour à la Page d'Accueil

Le Mode d'Emploi d'une Harley Davidson - Conseils et Diagnostics de Pannes-

 COURS de MECANIQUE pour les NULS Clic Ici
            

Carburant

Voyant Indicateur

Consignes d'Emploi

Le Rodage

L'Injection

Passage des Vitesses

Vérifications

Lubrification Moteur

Lubrification Boite

Chaîne Primaire

Courroie Crantée

Lubrification Châssis

Axe Roue Arrière

Bougie Allumage

Réglage Allumage

La Batterie

Entretien Accessoires

Diagnostic/Dépanne

Numéro de Série Rappel en Cours Identification sigles HD Conversion Pas US Pression Pneumatiques Neuf / Argus

 



 


CARBURANT
  

          

        Tous les moteurs Harley-Davidson, depuis 1983 peuvent/ou doivent rouler au sans plomb. Utiliser une essence sans plomb de bonne qualité. Les motos équipées de moteurs Evolution, Révolution ou Twin Cam requièrent une essence ayant un indice d'octane d'au moins 95 (ROZ). L'indice d'octane est généralement indiqué sur la pompe.  

 . Le Sans Plomb 95 (SP 95), le carburant le plus répandu en Europe, est adapté à tous les véhicules après 1990 et les H-D le supportent depuis le début des années 1980.

. Le Sans Plomb 98 (SP 98) est surtout disponible en France, son haut indice en octane lui permet d'éviter les cliquetis et auto-allumages dans les moteurs des années 70 et 80 (shovelhead) dont le taux de compression avoisine ou dépasse 10:1. Il permet de ne pas diminuer l’avance et donc les performances sur ces anciens moteurs.

Le SP 98 a acquis une mauvaise réputation car durant de nombreuses années, le SP98 attaquait les élastomères (caoutchouc) : Durits et joints divers. Il paraît qu'il est  beaucoup moins agressif aujourd'hui.

          Harley-Davidson recommande outre-Atlantique une essence dont l’indice d’octane est d’au moins 87, ce qui correspond à l’essence "Regular". Il n'existe pas depuis 1985 d'essence vendue à la pompe aux USA dont le taux d'octane dépasse 92 (antérieurement 98). Harley-Davidson Europe conseille la SP 95.

          L'indice d'octane représente la "capacité" d'un carburant a "résister" à l'auto allumage (dans un moteur 2 ou 4 temps  l'allumage du mélange air/essence est déclenché par l'étincelle de la bougie). Plus l'indice d'octane est bas plus le taux de compression doit être faible. Un moteur qui est fait pour tourner au SP95 marchera bien au SP98; l'inverse n'est pas garanti (un moteur avec une haute compression risque ne pas très bien fonctionner au SP95 et au pire il peut faire de l'auto-allumage: contact coupé il peut tourner quelques secondes tout seul).

         Ce qu'il ne faut surtout pas faire c'est faire tourner un moteur moderne (prévu pour du SP) avec du vieux super (au plomb), car il y a destruction très rapide du catalyseur. Un "vieux moteur" prévu pour tourner au carburant plombé marchera sans aucun problème mais il faut ajouter un additif afin d'éviter une récession des sièges de soupapes.
 
        Dernier Conseil sur ce sujet, évitez de conserver dans des jerrycans de l'essence trop longtemps (plusieurs mois), car c'est un produit "instable" et il se dégrade rapidement.
 

 

-Avertissement-

           

          Retirer lentement le bouchon de remplissage. Remplir le réservoir lentement pour éviter de répandre du carburant. Ne pas trop le remplir, s'arrêter au col de la pièce de remplissage. Laisser un espace d'air pour tenir compte de la dilatation du carburant, laquelle peut faire déborder par le bouchon un réservoir trop rempli. Après remplissage s'assurer que le bouchon est bien resserré. L'inobservation de cet avertissement risque de provoquer une explosion et/ou un incendie pouvant entraîner des blessures corporelles.  

 

-Attention-

 

. L'utilisation d'essence contenant un mélange d'alcool, tel que le méthanol, peut provoquer la rupture des éléments en caoutchouc du système d'alimentation et/ou endommager le moteur.

. Eviter de répandre de l'essence qui pourrait endommager la peinture de votre Harley-Davidson.

          De nos jours, les pompes des stations-service sont de plus en plus du type haute capacité. Etant donné l'écoulement rapide de carburant dans le réservoir de la motocyclette, il se peut que de l'air soit coincé à l'intérieur et qu'il se pressurise, ce qui peut forcer l'essence à fuir par toute ouverture existante dans le tuyau de remplissage en risquant non seulement de salir les vêtements mais aussi en présentant un danger d'incendie.  

 

 

MÉLANGES D'ESSENCE

          

         La motocyclette a été conçue pour fournir les meilleures performances au meilleur rendement en utilisant de l'essence sans plomb. Certains fournisseurs de carburants ont tendance à vendre des mélanges essence-alcool pour carburants. Le type et la quantité d'alcool ajouté au carburant sont des facteurs très importants.

 

N'EMPLOYEZ PAS DE CARBURANTS CONTENANT DU MÉTHANOL

. L'emploi de mélanges essence/méthanol peut provoquer des problèmes au démarrage et pendant la conduite et endommager des pièces importantes du système d'alimentation.

. Essences contenant de l'éther méthyltertiobutylique (MTBE) : les mélanges essence/MTBE sont composés d'essence et d'une proportion de MTBE allant jusqu'à 15%. Il est possible d'utiliser des mélanges essence/MTBE dans la motocyclette.

. L'ETHANOL (alcool de grains) est un mélange composé de 10% de méthanol et 90% d'essence sans plomb. Celui-ci est identifié comme « essence-alcool », « amélioré à l'éthanol », ou « contenant de l'éthanol ». Les mélanges essence/éthanol peuvent être utilisés dans la motocyclette.

. ESSENCES REFORMULÉES OU OXYGÉNÉES « RFG » : l'essence reformulée est le terme que l'on emploie pour désigner les mélanges d'essence spécifiquement conçus pour brûler en produisant moins d'antipolluants émis par le système d'échappement par rapport à d'autres types d'essence. Ces mélanges sont également formulés dans le but de réduire l'évaporation pendant que l'on fait plein. Les essences reformulées comprennent moins d'additifs servant à «oxygéner» l'essence. La motocyclette fonctionnera normalement avec ce type d'essence et Harley-Davidson recommande de l'utiliser dans la mesure du possible pour aider à favoriser la propreté de l'air.

 

          En raison de leur volatilité généralement élevée, ces mélanges peuvent produire des effets néfastes sur le démarrage, la conduite et la consommation de carburant de la motocyclette. Si l'on éprouve une ou plusieurs de ces difficultés, Harley-Davidson recommande d'utiliser de l'essence sans plomb pure, indice d'octane à 95 ou pour se dépanner exceptionnellement à 98.

 

CONVERTISSEURS CATALYTIQUES

 

          Les motos à carburateur, modèles de Californie et de Suisse, sont équipées de convertisseur catalytique. Les modèles à injection en sont pourvus systématiquement.

 

-Attention-

 

. Ne pas faire fonctionner une motocyclette équipée d'un convertisseur catalytique en cas de ratés ou de non-allumage des cylindres. Si l'on fait fonctionner la motocyclette dans ces conditions, les gaz d'échappement deviennent anormalement chauds, pouvant entraîner l'endommagement de la motocyclette, y compris la perte du contrôle d'émission des gaz d'échappement.

. Sur les modèles suisses équipés d'un convertisseur catalytique, l'utilisation de l'essence sans plomb UNIQUEMENT est d'importance critique. L'utilisation de l'essence avec plomb entraînera l'endommagement du système de contrôle d'émission des gaz d'échappement.



VOYANTS INDICATEURS

           La motocyclette est munie soit de cinq ou soit de sept voyants :

 . Les voyants verts clignotent lorsque l'on met en fonction les clignotants. Le voyant qui clignote indique la direction du virage. Lorsque les feux de détresse à quatre voies sont en fonction, les deux voyants clignotent en même temps.

. Le voyant bleu BEAM (Phare) s'allume pour signaler que la phare avant est en position "Longue Portée"

. Le voyant vert NEUTRAL (Point Mort) s'allume pour indiquer que la boite de vitesses est au point mort.

. Le voyant rouge OIL s'allume pour indiquer  que l'huile ne circule pas dans le moteur. Il s'allume lorsque l'on met le contact, avant le démarrage du moteur. Quand le moteur est en marche, ce voyant devrait être éteint si le moteur tourne plus vite que le ralenti.

          Si le voyant de pression d'huile ne s'éteint pas à des vitesses supérieures à la vitesse du ralenti, cela indique généralement que le réservoir d'huile est vide ou que l'huile est diluée. Par temps de gel, il se peut que la canalisation d'alimentation en huile soit bouchée par de la glace, ou de la glace à moitié fondue, ce qui empêche la circulation de l'huile.

          Également cause d'un voyant demeurant allumé: fil de manocontact de voyant d'huile mis à la terre, manocontact défectueux, clapet de non- retour endommagé ou mal posé et/ou pompe défectueuse.

 

-Remarques-

 

          Sur les modèles Sportster, si on met le contact immédiatement après l'arrêt du moteur, il est possible que le voyant indicateur d'huile ne se raIlume pas à cause de la pression d'huile retenue dans le boîtier du filtre.

   

-Attention-

 

          Si le voyant d'huile reste allumé, commencer par vérifier le réservoir d'huile. S'il y a assez d'huile et que le voyant ne s'éteint pas, arrêter immédiatement le moteur et ne pas utiliser la moto, tant que le problème n'est pas réglé.

  

MOTOS HARLEY-DAVIDSON À INJECTION

 

          Depuis la gamme 2007 Harley-Davidson est passée à l'injection pour tous les modèles. Le voyant moteur est situé du côté droit inférieur du compte-tours (FLHTCU-I) ou de l'indicateur de vitesse. Il sert à indiquer si le moteur et son système de gestion fonctionnent normalement. Le voyant est de couleur ROUGE.

          Le voyant moteur devrait s'allumer lors du premier actionnement du commutateur d'allumage de la moto et demeurer allumé pendant environ 4 secondes, c.-à-d., la durée d'une série de tests d'autodiagnostic exécutés par le système de gestion du moteur.

          Si le voyant moteur s'allume à tout autre moment, s'adresser à un concessionnaire Harley-Davidson.

         Un voyant moteur qui clignote ou demeure allumé sans interruption indique qu'un « incident» s'est produit ayant trait au moteur ou à son système de gestion. S'adresser à un concessionnaire Harley-Davidson. 

 

         Voyant DEL de bas niveau de carburant. Il existe un voyant DEL de bas niveau de carburant, situé au-dessous du compte-tours, entre les voyants DEL moteur et régulateur de vitesse (modèles FLHTCU-I), ou au-dessus et à gauche de l'indicateur de niveau de carburant (modèles FLHR-I). Ce voyant s'allume lorsqu'il reste environ 4 litres de carburant dans le réservoir. Le voyant de bas niveau de carburant est de couleur AMBRE.  

 

 



CONSIGNES D'EMPLOI

 

          Ne pas faire tourner le moteur à très haut régime en débrayant ou quand la boîte de vitesses est au point mort. Ne dépasser sous aucun prétexte les régimes maxima indiqués ci-dessous. L'inobservation de cette consigne risque de causer d'importants dégâts au moteur.

 

VITESSE MAXIMUM RECOMMANDÉE POUR LE MOTEUR (T/MN)

MODELES

Maxi en Tr/Mn

XLH 883

6 000 tr/mn

XLH 1200

5200 tr/mn

XL 1200S

5500 tr/mn

Moteur 1340

5000 tr/mn

Moteur 1450

5500 tr/mn

Moteur 1584

5500 tr/mn

Moteur Révolution 1130

8800 tr/mn

 

-Attention-

 
         
Tous les moteurs Harley-Davidson (sauf celui du V-Rod) sont à refroidissement d'air et requièrent par conséquent un mouvement d'air sur les cylindres et les têtes afin de maintenir une température de fonctionnement appropriée. Des périodes prolongées de ralenti ou de défilé risquent de faire surchauffer le moteur, endommageant gravement le moteur. Ne pas faire chauffer le moteur sur sa béquille plus de trois ou quatre minutes.

 

-Remarques-


           Le module d'allumage 1340cm3 est doté d'un dispositif de retard d'allumage qui commence automatiquement à retarder l'avance à l'allumage si le moteur dépasse 5 000 tr/mn (5 600 tr/mn sur les modèles à injection électronique).

        Le module d'allumage XLH est doté d'un dispositif de retard d'allumage qui commence automatiquement à retarder l'avance à l'allumage si le moteur dépasse 6000 tr/mn.

           On devra faire attention en cas d'emploi du moteur à haute vitesse sur de longues distances afin d'éviter toute surchauffe et risque de dommages. Vérifier le moteur régulièrement pour qu'il soit toujours au point avec une huile de qualité. On devra prêter encore plus d'attention à ces aspects dans le cas de motos équipées de pare-brise, carénage, garde-boue, et sacoches.

 

-Avertissement-

  
       
  La conduite sur route mouillée ou par temps pluvieux réduit considérablement la capacité de freinage. Faire attention en freinant, en accélérant et en tournant, particulièrement quand il commence à pleuvoir et que l'huile déposée sur la route se mélange à l'eau, notamment aux ronds-points. L'inobservation de cette consigne risque d'entraîner des accidents.

           Pour descendre des pentes à forte déclivité, rétrograder et se servir du frein-moteur tout en appliquant de temps à autre les deux freins pour ralentir la moto. Éviter d'utiliser les freines de manière continue, ce qui risquerait de les surchauffer et d'en réduire l'efficacité.

           Ne pas descendre sur de longues distances avec le moteur à l'arrêt car la boite de vitesses n'est  correctement lubrifiée que quand le moteur est en marche. Le remorquage du véhicule risque également d'endommager la boite de vitesses, donc faire très attention si vous êtes obligés de le faire.

 

 



LE RODAGE  

 

LES PREMIERS 800 KILOMÈTRES (500 milles) 

          La bonne conception, les matériaux de qualité et la fabrication recherchée qui caractérisent votre  Harley-Davidson vous assurent d'emblée des performances optima. Toutefois, durant les 800 premiers kilomètres, respectez les simples règles de conduite ci-après afin de roder les pièces essentielles. Ceci garantira performances et longévité à votre moto.

 1. Durant les 80 premiers kilomètres, ne jamais faire tourner le moteur plus vite que 3000 t/mn, à toutes les vitesses, sans toutefois le laisser traîner sous les 2000tr/mn

2. Jusqu'à 800 kilomètres, faire varier la vitesse du moteur en évitant de rester à la même vitesse sur de longues distances. On peut faire tourner le moteur jusqu'à 3500 t/mn maxi, à toutes les vitesses.

3. Éviter de démarrer rapidement en mettant les gaz à fond. Rouler à vitesse réduite jusqu'à ce que le moteur soit chaud.

4. Éviter de faire tourner le moteur à régime très lent aux vitesses supérieures, donc pas de sous-régime

           Ensuite jusqu'à 1600 km, augmenter progressivement la vitesse de 5 à 7km/h tous les 100 km supplémentaires. Même à 1600 km, le rodage ne doit pas être terminé. Il faut continuer à augmenter progressivement la vitesse, d'abord sur de courtes distances, puis sur un peu plus long. N'oubliez pas qu'un moteur Harley demande à être bien rodé pour donner ensuite tout son potentiel. Un moteur Harley ne sera véritablement libéré qu'aux environs de 8 à 10 000 km.

Pour information, pour ceux qui n'ont pas de compte-tours :
à 3000tr/min
en 1° --> 40 km/h
en 2° --> 55 km/h
en 3° --> 75 km/h
en 4° --> 90 km/h
en 5° --> 110 km/h
en 6° --> 130 km/h

En 6ème :
2000 tr/mn --> 90 km/h
2500 tr/mn --> 110 km/h
3000 tr/mn --> 130 km/h
3500 tr/mn --> 140 km/h
4000 tr/mn --> 160 km/h

Donc pour le rodage, les premiers 100 kilomètres pour arrondir, pas de sous-régime, et pas plus de 2 500 tr/mn :
1° : 25/30 km/h maxi
2° : 45/50 km/h maxi
3° : 65/70 km/h maxi
4° : 80 km/h maxi
5° : 100 km/h maxi

ensuite au fur et à mesure de la prise de kilomètres, on monte progressivement les vitesses à 4000 tr/mn environ.
On accroche pas la sixième avant au minimum 100 km/h, sinon çà tape

 

VÉRIFICATIONS À EFFECTUER AVANT DE PRENDRE LA ROUTE

 . Avant le départ, procéder toujours à une inspection générale pour vérifier si elle est en état de rouler en toute sécurité.

. Vérifier le niveau d'essence dans le réservoir et en ajouter si nécessaire. Vérifier le niveau de l'huile également.

 

-Attention-

 

1. Eviter de répandre de l'essence qui pourrait endommager la peinture de votre Harley-Davidson.

2. Vérifier le niveau d'huile. Consulter la section ENTRETIEN ET LUBRIFICATION.

3. Vérifier le fonctionnement des commandes; essayer les freins avant et arrière, l'accélérateur, l'embrayage et la pédale de changement de vitesses.

4. Vérifier la régularité du fonctionnement de la direction en tournant le guidon sur toute sa plage de fonctionnement.

5. Vérifier l'état et la pression des pneus. Une pression inadéquate se traduit par une mauvaise maniabilité de la moto et risque d'avoir un effet néfaste sur la tenue de route et la stabilité. Les pressions recommandées sont indiquées à la section CARACTÉRISTIQUES DES PNEUS.

6. Vérifier le fonctionnement de tous les équipements et commutateurs électriques - y compris feu stop, clignotants et avertisseur.

7. Vérifier l'existence de fuites d'essence, d'huile ou de fluide hydraulique.

8. Vérifier le réglage de la courroie arrière. Régler si nécessaire.

 



MOTOS À INJECTION SÉQUENTIELLE

 

          Il existe des différences entre les modèles carburés et les modèles à injection de carburant de Harley-Davidson. Le système à injection séquentielle de carburant simplifie la modalité du démarrage par rapport à celle des modèles carburés. Il convient de noter qu'à partir de 2007, il n'y a plus de modèle à carburateur dans la gamme Harley.

           Ne pas « donner de coups de gaz » avant de démarrer la moto. La rotation de la commande des gaz avant le démarrage n'est pas nécessaire voire même déconseillée.

           Il n'existe ni « étrangleur » ni « enrichisseur » sur les modèles à injection de carburant Harley-Davidson. Le système de gestion du moteur s'occupe du démarrage et du fonctionnement du moteur à toutes les températures et dans toutes les conditions. Il n'existe pas de robinet de carburant.

           Si le système de sonorisation des Ultra n'est pas en service, on entendra peut-être, de temps en temps, un léger ronron de la pompe à essence servant à maintenir la pression correcte dans les canalisations d'essence.

 

DÉMARRAGE

1. Tourner la clé de contact à la position « ON » (marche). Ne pas « donner de coups de gaz ».

 

 -Remarques-

 

          Le voyant moteur s'allume pendant environ 4 secondes et on entend le ronron de la pompe à essence pendant environ 2 secondes pendant que les canalisations se remplissent d'essence. Laisser le cycle se terminer.

2. Appuyer sur le bouton de démarreur pour démarrer la motocyclette. 

3. Après démarrage du moteur, laisser chauffer le moteur quelques secondes ou minutes (pas plus de 3 ou 4 mn), puis on peut faire fonctionner la moto comme d'habitude sans tirer dans les rapports les 15 premiers kms.

   

-Remarques-

 

          Si le réservoir d'essence a été vidé complètement, le démarrage prendra peut-être quelques secondes de plus après remplissage du réservoir: Aucune mesure extraordinaire n'est nécessaire avant de démarrer la moto.

Vous pouvez avoir accès à un excellent dossier sur ce sujet, paru sous la plume de Jacques PERRET et publié dans le Magazine FREEWAY. Ce document est en PDF, il est recommandé de disposer de l'ADSL pour le charger. 
Chargement du dossier "Injection"

 

 

ARRÊT DU MOTEUR

 

          Arrêter le moteur en mettant le commutateur d'arrêt  section droite du guidon - en position OFF, puis en coupant le contact. Si le moteur cale ou s'arrête pour quelque raison que ce soit, couper immédiatement le contact afin d'empêcher la batterie de se décharger. Régler la soupape de carburant à la position OFF (arrêt) (pour les modèles à carburateur).

 

PASSER SA MOTO  EN STAGE 1


         
Toutes les Harley, depuis 2007, sont à injection électronique. Toutes nos Harley pour pouvoir être homoguées en Europe et en France doivent satisfaire à des normes restrictives imposée par Euro3 en vigueur depuis janvier 2007. De ce fait, elles sont bridées à l'admission et à l'échappement. Pour satisfaire les normes de pollution, toutes les H-D neuves sont réglées très pauvre (mélange essence et air à 14,7:1), ce qui fait que les moteurs chauffent. Tous les spécialistes sont d'accord sur le point de dire qu'un rapport de 13 à 13,5:1, donc mélange enrichi, permet au moteur de mieux fonctionner, de moins chauffer pour une surconsommation d'essence pratiquement négligeable.

           Très peu de possesseurs de Harley se contentent de garder stock leur machine, avec les pots, le filtre à air et la carto d'origine. Presque tous font installer sur leur machine ce que les ricains appellent la "Harley-Tax" ou Stage1. Le moteur n'est absolument pas touché, les modifications intervenant sur un filtre à air moins restrictifs, des pots sans catalyseurs et libérés et une cartographie de la Map d'injection, pour accorder le tout. Attention, en période de garantie, si vous mettez d'autres produits que ceux estampillés H-D ou Screamin'Eagle, vous risquez de perdre cette garantie.

1°) Modifs de l'Admission

Il faut donc changer l'élément filtrant et retirer le capotage arrière du filtre à air, pour une meilleur circulation d'air. Que ce soit des Screamin'Eagle ou des K&N, l'élément filtrant est fourni avec un support arrière qui s'installe en lieu et place du capotage arrière et qui permet de garder la face avant chromée du couvercle du filtre à air. Mais ce ne sont pas les seuls produits adaptables, il y en a d'autres. Au lieu de garder stock l'aspect de votre couvercle de filtre à air, vous pouvez le changer pour des Hyper-chargeurs genre Kuryakin, des Ness ou le TearDrop de chez S&S, sans parler des autres. Le retour d'expérience des Bikers permet de dire que le K&N est le plus performant, et un des moins chers des filtres à air. Attention de ne pas changer l'élément filtrant pour un dit "performance", sans faire reprogrammer la Map, car vous allez encore plus appauvrir le mélange et vous risquez une casse moteur.

2°) Modifs des Echappements

Vous voulez retrouver le son Harley qui vous fait tant rêver, le patato/patato, sans toucher à l'admission. Sachez dans un premier temps qu'il vaut mieux ne pas "décapsuler" les pots d'origine, en effet, un jour ou l'autre on va avoir un contrôle technique, et là, vous serez coincés. Achetez aux USA des pots dit US, c'est à dire montés d'origine sur les machines neuves chez eux, ils ne sont pas catalysés, et ensuite percez la capsule arrière avec une cloche ou des forets de 10 à 30 mm suivant le bruit que vous désirez. C'est la solution la moins onéreuse. Vous les montez en lieu et place de vos pots d'origine, vous n'avez pas besoin de faire recalibrer votre cartographie. Sinon, vous avez le choix entre plusieurs marques de qualité qu'il serait trop long ici d'énumérer. Sachez que votre injection se recalibrera seule avec des pots libérés, à condition que ceux-ci ne soient pas trop libérés tout de même (genre drag-pipes qui brûlent en plus les soupapes d'échappement), et je me répète, à condition que vous n'ayez pas changé l'élément filtrant de l'admission.

Mais cette modification n'est pas satisfaisante. Votre moteur va mieux expulser les gaz, mais il ne respirera pas plus. L'idéal lorsque l'on change ses pots, c'est de changer également le filtre à l'admission, par contre impérativement, il faut faire modifier la cartographie pour équilibrer l'admission et l'échappement.

3°) Modifs de la Cartographie

Petit résumé de ce qui vient d'être dit :

* Vous changez vos pots pour des pots plus performants (pas trop ouverts quand même), vous n'avez pas besoin de toucher à la cartographie, l'injection se calera seule.
* Vous installez un filtre à air performance, il faut Impérativement faire reprogrammer la Map.

Vous avez donc viré le capotage arrière du Filtre, mis le filtre qui va bien, et changé vos pots, il vous faut donc toucher à la cartogaphie pour augmenter la quantité d'essence qui se mélange à l'air aspiré afin d'essayer d'obtenir le mélange idéal qui est de 13:1. Vous avez  plusieurs possibilités, ayez quand même à l'esprit cette histoire de garantie pour votre machine.

* Vous pouvez faire recalibrer votre machine par votre concessionnaire qui utilisera un CD à usage unique (donc uniquement pour votre machine) permettant de reprogrammer la Map intégralement. Il pourra jouer sur tous les éléments : le mélange air/essence, l'avance, le ralenti etc... Le CD pourra être réutilisé sur votre machine au cas de nouvelles modifs. Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, une page complète traite de ce sujet.  Voir la Page
* Ou vous pouvez faire installer un boitier en amont de la Map Harley pour modifier les données. Vous avez à disposition les boitiers Power Commander de chez DynoJet, le FuelPack de chez Vances & Hines, le Race Fueler de chez Screamin'Eagle et le Efi de chez Zodiac. Chacun a des possibilités de réglages proches les uns des autres, les différences majeures viennent du fait que certains (Screamin'Eagle par ex.) ont une cartographie qui s'affranchit totalement de celle d'origine, alors que d'autres (Power Commander) interprêtent et modifient les données de la Map d'origine. Vous allez me dire quel est le meilleur ? On va tous les mettre sur un pied d'égalité, tellement les différences sont minimes.

Seul l'un d'eux, permet de recalibrer le mélange air/essence mais aussi et surtout de baisser le ralenti à 800 tr/minutes. Attention, certains éminents mécanos Harleyistes disent qu'à ce régime, la pompe à huile ne débite pas assez. Mais si vous êtes curieux allez voir à cette page.   Voir la Page

CODES ERREURS toutes les HD à injection ont donc des capteurs. Tous les codes d'erreurs sont stockés dans une mémoire, vous pouvez y avoir accès, sans passer par la "valise" du concessionnaire   Voir le PDF


De plus en plus, certains Bikers voulant retrouver les sensations d'antan, font retirer l'injection de leurs Harley-Davidson et
font greffer un carburateur à la place. Voir le document en PDF, il est recommandé de disposer de l'ADSL pour le charger. 
Chargement du dossier "Injection en Carburation"

 

 



PASSAGE DES VITESSES

           L'embrayage doit être débrayé à fond avant de passer d'une vitesse à une autre. L'inobservation de cette consigne risque d'entraîner l'endommagement du moteur. Partir toujours en première.

           Pour faire partir la moto, la tenir en position verticale, moteur au ralenti, puis tirer le levier d'embrayage  pour débrayer à fond.  Appuyer fermement mais doucement sur le levier de changement de vitesse pour l'enfoncer à fond vers le bas et passer en première. Relâcher lentement la manette d'embrayage afin d'embrayer, tout en accélérant progressivement.

           Quand la moto a parcouru quelques mètres, passer en seconde en procédant comme suit: couper les gaz, débrayer et relever à fond la pédale de changement de vitesse. Embrayer et accélérer progressivement. Procéder de même pour passer en troisième, quatrième ou cinquième. Pour rétrograder, actionner le levier de changement de vitesse en sens inverse, débrayer à fond avant chaque changement de vitesse et ne couper que partiellement les gaz afin de ne pas entraver le moteur lors du ré embrayage.

           Ne pas oublier qu'actionné vers le haut, le levier du changement de vitesse enclenche une vitesse supérieure; actionné vers le bas, il enclenche une vitesse inférieure. Pour arrêter la moto, actionner le levier de changement de vitesse pour passer au point mort. Le point mort se trouve à mi-course au-dessus de la première sur les modèles 1340cm3 et 1450cm3. Sur les modèles XLH, le point mort se trouve à mi-course au- dessus de la première et à mi-course au-dessous de la seconde. L'ordre des vitesses est comme suit: la première vers le bas, les quatre autres vers le haut. 

 

Passage des Vitesses

Vitesse

Accélération
de 1° à 2°
de 2° à 3°
de 3° à 4°
de 4° à 5°
de 5° à 6°

25km/h
40 km/h
55 km/h
70 km/h
100km/h

Ralentissement
de 6° à 5°
de 5° à 4°
de 4° à 3°
de 3° à 2°
de 2° à 1°

95 km/h
65 km/h
50 km/h
30 km/h
15 km/h

 

 

-Avertissement-

 

          Quand on rétrograde alors que la moto est en marche, ne jamais changer de vitesse à des vitesses supérieures à celles qui sont indiquées au tableau. Le passage à des vitesse trop basses quand on roule à grande vitesse risque d'abîmer gravement le moteur, la boîte de vitesses ou causer une perte de traction de la roue arrière. Cette condition risque de faire perdre le contrôle de la moto.

 

-Attention-

 

          Ne pas changer de vitesse sans débrayer à fond. L'inobservation de cette consigne risque d'endommager le moteur.

            Passer au point mort avant de mettre le moteur à l'arrêt. Le mécanisme de changement de vitesse risque d'être abîmé si on passe les vitesses quand le moteur est arrêté.



VERIFICATION ET LUBRIFICATION

          Un bon entretien de votre machine vous en garantira la sécurité et la fiabilité. Il convient de procéder à une vérification soignée de certaines pièces après de longues périodes d'entreposage et à des vérifications fréquentes entre les intervalles réguliers d'entretien pour déterminer si un entretien plus complet est nécessaire.

 Vérifier ce qui suit :

1. Pneus: vérifier leur pression et s'ils sont usés ou coupés. 

2. La tension et l'état corrects de la courroie et de la chaîne primaire.

3. Freins, direction et commande des gaz: vérifier la sensibilité de fonctionnement.

4. État du niveau du liquide de frein. Vérification de fuites dans les conduits et connexions hydrauliques et de l'usure sur les plaquettes et disques de freins.

5. Vérifier si les câbles ne s'effilochent pas, ne sont pas entortillés et sont en bon état.

6. Le niveau des liquides: huile de moteur, carter de chaîne primaire et la boîte de vitesses.

7. Serrage des rayons de roue, le cas échéant.

8. Fonctionnement des phares, feux arrière, feux de frein et clignotants.

 

-Avertissement-

 

          Il convient d'exécuter toutes les interventions d'entretien indiquées. Le défaut d'interventions d'entretien périodiques exécutées aux intervalles recommandés peut nuire au bon fonctionnement de la moto.  

 

ENTRETIEN EN COURS DE RODAGE

           La première révision de votre moto neuve est obligatoire pour assurer la validité de votre garantie et le bon fonctionnement du dispositif de contrôle des fumées.

           Après les 1600 premiers kilomètres, la motocyclette neuve doit être ramenée au concessionnaire qui l'a vendue pour les premières interventions d'entretien. S'il est impossible de ramener la moto au concessionnaire aux kilométrages indiqués, le propriétaire doit étudier la liste de vérifications sur son livret d'entretien, ou prendre les mesures nécessaires pour faire vérifier la moto, puis la ramener le plus tôt possible au concessionnaire pour une révision plus complète.

 Il est recommandé de faire effectuer les procédures d'entretien suivantes par votre concessionnaire Harley-Davidson.

 

-Avertissement-

 

. Arrêter le moteur et maintenir solidement la moto sur des supports avant de procéder aux opérations d'entretien. Celles-ci doivent être effectuées dans un local suffisamment éclairé et ventilé et où J'on dispose des outils appropriés.

. Ne pas placer les supports sous la pédale de frein. Tous dommages au système de freins peuvent entraîner des risques de mauvais fonctionnement.

 




LUBRIFICATION DU MOTEUR

 

          L'huile moteur joue un rôle essentiel dans la performance et la durée de service moteur. Toujours utiliser la qualité d'huile voulue correspondant à la température la plus basse prévisible avant la prochaine vidange.

           Consulter le Tableau. S'il s'avère nécessaire d'ajouter de l'huile et que l'on ne possède pas d'huile Harley-Davidson à portée de la main, utiliser une huile certifiée pour les moteurs diesel. Les désignations admissibles d'huile pour moteurs diesel comprennent CE, CF, CF-4 et CG-4. Les viscosités préférées pour les huiles moteurs diesel, en ordre décroissant, sont les suivantes: 20W-50. 15W-40 et 1OW-40. A la première occasion, consulter un concessionnaire Harley-Davidson pour remettre de l'huile H- D à 100%.

Huiles recommandées pour le moteur 

Type H-D

Viscosité

Code H-D

Température 
Basse

En dessous de 10°C

HD Multigrado

SAE 10W40

HD360

inférieure à 4°C Excellente
HD Multigrade

SAE 20W40

HD360 Supérieur  4°C Recommandée
Regular Heavy

SAE 50

HD360 Supérieur  16°C Peu Recommandé
Extra Heavy

SAE 60

HD360 Supérieur  27°C Peu Recommandé

 

 

VÉRIFICATION DU NIVEAU D'HUILE 

           Il convient d'attendre que le moteur ait trouvé sa température de fonctionnement normal pour vérifier le niveau d'huile. Par temps froid, le moteur mettra plus longtemps à chauffer.

           Inspection pré randonnée l'huile devrait se repérer sur la jauge du moteur froid. Ne pas ajouter d'huile au repère maximum sur un moteur froid.

           Il est conseillé de rouler pendant un moment afin de s'assurer que l'huile est chaude et a atteint sa pression normale.

           Les modèles Touring et Dyna devraient marcher au ralenti sur leur béquille pendant 1 à 2 minutes après avoir atteint leur température de fonctionnement normal.

          Lorsque les conditions ci-dessus sont remplies, couper le moteur.  

 

MODELE

Vidange

Remplissage

Jauge

Position Moto

Modèles FLH

Bouchon vidange à l'avant du carter

Bouchon sur le carter de la Boite de Vitesses à l'arrière D

Sur le bouchon de remplissage Appuyé sur la béquille
Modèles Softail

Au niveau du tuyau de vidange coté D du réservoir Huile

Bouchon coté droit du réservoir Huile Sur le bouchon de remplissage Position Droite et horizontale et/ou      depuis 2005 sur la Béquille
Modèles XLH

A l'arrière du cadre, au dessus de la fourche AR

Bouchon coté droit sous la selle Sur le bouchon de remplissage Position Droite et horizontale et/ou     depuis 2004 sur la Béquille
Modèles V-Rod

Bouchon vidange à l'avant du carter

Bouchon sur le carter de la Boite de Vitesses à l'avant G Sur le bouchon de remplissage Position Droite et horizontale

 

 

-Remarques-

 

. Pour retirer tous les blocs jauge d'huile/bouchon de remplissage d'huile, tirer fermement sur le bouchon avec un mouvement de va et vient.

. Sur les motos équipées d'un side-car; le niveau d'huile indiqué sur la jauge doit dépasser de 1,25 cm celui des motos sans side-car.

           Les modèles Softail et Sportster doivent être droits et horizontaux, pour les modèles récents (voir tableau), ils peuvent être sur la béquille. Essuyer la jauge d'huile et l'insérer dans le réservoir en veillant à ce que le bouchon soit complètement introduit dans le goulot de remplissage.

 

-Attention-

 

          Le niveau d'huile ne doit pas tomber au-dessous du repère inférieur de la jauge. Ne pas trop remplir le réservoir d'huile car on risquerait de faire couler de l'huile sur le filtre à air pour la brûler ensuite dans les cylindres.  

          N'oubliez pas que consommer de l'huile, pour un Twin à refroidissement à air, est normal. C'est même un signe de bonne santé, mais comme pour  tout, il faut que cette consommation soir raisonnable. Harley-Davidson estime qu'une consommation moyenne aux 1000 km de 1 litre est normale.

           Retirer la jauge et vérifier le niveau d'huile. Si le niveau enregistré se situe sur ou au-dessous du repère minimum  de la jauge, n'ajouter que la quantité d'huile nécessaire à porter le niveau au repère maximum.

          Ne pas changer de marque à tort et à travers car le mélange de certaines huiles provoque des réactions chimiques. L'utilisation d'huiles non détergentes ou de qualité inférieure peut endommager le moteur.

 

          Vérifier le niveau d'huile du moteur chaque fois que vous faites le plein d'essence ou de manière plus rationnelle après chaque balade. La vidange d'huile doit être faite après les 1600 premiers km pour un moteur neuf, et ensuite tous les 8000 km en service normal pour des températures ambiantes chaudes ou modérées. Les intervalles de vidange d'huile doivent être plus rapprochés par temps froid 

           Vidanger ou faites vidanger complètement le réservoir d'huile et remplir ou faites remplir avec de l'huile neuve, n'oubliez pas de changer ou faire changer le filtre à huile à chaque vidange. Si la moto est utilisée dans des conditions très difficiles ou sur des routes poussiéreuses, les vidanges d'huile doivent être plus fréquentes. Vidanger après avoir roulé pendant que l'huile est encore chaude. De manière générale, même si vous n'avez pas atteint les 8 000 Kms, dans l'année, pensez à faire changer l'huile au moins une fois par an quelque soit le kilométrage effectué. Nota : pour les 1340 et les 1450, les vidanges moteurs doivent-être faites tous les 4 000km, à partir des 1584 c'est tout les 8 000 kms.

 

Quantité d'Huile

Moteur Boite Primaire
Big-Twin 1940/1984 4.20 l 1.0 l 1.4 l
Gamme Sportster....... 2008 3.15 l   0.8 l
Gamme Softail .... 2008 3.15 l 0.6 l 0.8 l
Gamme Dyna .... 2008 3.15 l 0.6 l 0.8 l
Gamme Touring .... 2008 3.70 l 0.7 l 0.95 l

 


Le choix de l'huile moteur
: Les Harley Davidson (exception faite des V-Rod) sont équipées d'un moteur à refroidissement a air. Outre le fait de lubrifier les pièces internes, l'huile moteur contribue elle aussi à l'évacuation des calories. Le choix de l'huile est donc primordial pour de tels moteurs, d'autant  plus qu'il faut une certaine pression sur les poussoirs hydrauliques pour espérer un bon fonctionnement. Il faut donc privilégier toujours une huile spécialement étudiée pour les moteurs diesel,  à air ou pour motos. Un lubrifiant à base de semi synthèse ou de synthèse sera toujours plus performant qu'un a base minérale.
L'huile 20W50 correspond à une utilisation normale de sa Harley-Davidson à une température atmosphérique comprise entre 15 et 32 °C. Si vous êtes dans une région très froide et/ou que votre moto risque de dormir en extérieur par ces températures froides, faites faire la vidange avec une huile 10W50 ou 10W40. Pour info, pour la boite de vitesse il faut mettre de l'huile 80W90 et pour la transmission primaire de l'huile 10W40.

Attention à la qualité de l'Huile. Une huile moto n'est pas la même qu'une pour voiture. Elle dispose de plus d'additifs et est de meilleure qualité. Si pour faire le complément entre deux vidanges, vous pouvez utiliser de l'Huile auto diesel à dose homéopathique, n'utilisez pas cette huile pour une vidange complète.

Température de l'Huile : En fonctionnement normal, la température de l'huile doit se situer dans une fourchette allant de 76° C à 110° C soit entre 168° F et 230° F. Les préconisations Harley pour une température optimale de l'huile est de 93° C soit 200° Fahrenheit. Quand on vous dit qu'il faut faire chauffer votre machine avant d'essorer la poignée, il y a une raison.


 Pour mémoire MOTEUR BOITE VITESSE PRIMAIRE
SPORTSTER 20W50 20W50
1340 Evolution 20W50 80W90 10W40
Twin-Cam 20W50 80W90 10W40

 

 

 



LUBRIFICATION DE LA BOÎTE VITESSE

 

Modèles 1340cm3 et 1450cm3 et 1584cc

           Le niveau du lubrifiant de la boîte de vitesses doit être vérifié tous les mois. Remplir la boîte de vitesses avec du lubrifiant Harley-Davidson TRANSMISSION LUBRICANl Ref 99891-84 (vérifiez sur le livre du propriétaire la quantité, car d'un modèle à un autre, çà change), ou de l'huile multigrade  80W90 for Gear. Il faut mettre du 10W40 pour la transmission primaire. Nota : les vidanges de la boite doivent se faire tous les 8 000km pour les 1340 et 1450, le double pour les 1584Ci.

 

-Remarques-

 

. Lors de la vérification du niveau de lubrifiant de la boîte de vitesses, la moto doit être DROITE et ne doit pas reposer sur la béquille.

. Garder la moto droite pendant quelques minutes afin d'égaliser le niveau du lubrifiant dans les différents éléments de la boîte de vitesses. Lorsque la température normale du moteur est atteinte, couper le contact et placer le véhicule en position DROITE et HORIZONTALE. Toutefois pour la vérification du niveau, depuis 2006 les Dyna (boite 6) doivent être sur la Béquille et depuis les modèles 2007 les Softail et les Touring doivent également être sur leur Béquille.

. Retirer le bouchon de remplissage fileté. Essuyer la jauge. Réintroduire la jauge dans l'orifice, sans visser le bouchon. Retirer la jauge et noter le niveau du lubrifiant. Il devrait se situer entre les deux repères de la jauge. Rajouter du lubrifiant si nécessaire.

           Ne pas trop remplir afin d'éviter les fuites (vérifiez la quantité sur le livre du propriétaire). Remettre en place le bouchon du réservoir en le serrant à la main (2,8 - 8,4 Nm).

           La boîte de vitesses doit être vidangée et remplie de lubrifiant frais après les 1600 premiers kilomètres et, par la suite, à chaque nouvelle saison ou tous les 8000 kilomètres puis tous les 16 000 Kms à partir des 96ci, selon le cas se présentant le premier.

           Sur les modèles FLT le bouchon de vidange magnétique de la boîte de vitesses se trouve au-dessous de celle-ci, du côté droit de la moto. Lorsque l'on remet le bouchon de vidange en place, le serrer à un couple de 19 à 28,5 Nm (14 à 21 ft-lbs).

          Sur les modèles Dyna Glide, le bouchon de vidange magnétique de la boîte de vitesses se trouve sous celle-ci, au milieu du côté droit du carter. lorsque vous remettez le bouchon, le serrer de 19 - 28,5 Nm.

          Sur les modèles Softail, le bouchon de vidange magnétique de la boîte de vitesses se trouve du côté droit du carter. Poser le bouchon de vidange de manière à ce qu'il dépasse la surface du carter de 0,41 à 0.46 cm.

          Sur tous les modèles, éliminer toute matière étrangère de l'extrémité du bouchon.


 

Retour Page d'Accueil